Steelguitar.fr - Le forum dédié à la Pedal Steel

Bienvenue sur steelguitar.fr Pour toute inscription nous acceptons les musiciens uniquement sous leurs VRAIS NOMS ET PRÉNOMS (par exemple "Stéphane Lefebvre"). Tout pseudonyme sera immédiatement rejeté. Merci
Steelguitar.fr - Le forum dédié à la Pedal Steel

Pedal steel, matériel, événements, musique, occasions . Le 1 er Forum Français regroupant les Joueurs de Pedal Steel, Lap steel et Résonateurs.

STEELGUITAR.FR
Retrouvez de nombreuses infos à propos de la Pedal Steel sur nos sites ressources: ----- http://www.pedalsteel.fr ----- http://www.pedalsteelguitar.fr -----
Prochains rendez vous importants: -------->>>
PROCHAINES RENCONTRES DE CHARLIEU (42) printemps 2017 - renseignements Éric Want ----

Jouer sur le temps ou non ?

Partagez
avatar
Fred Mabrut
Chef de l'apéro

Messages : 959
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 55
Localisation : Puy de Dôme

Jouer sur le temps ou non ?

Message  Fred Mabrut le Ven 6 Jan - 11:23

Suite à la discussion entamée dans le post d'Eric, j'ouvre ce post destiné à faire la lumière sur le sujet. Doit on jouer en avance après ou sur le temps? Comment faites vous?. Y a t-il des exemples flagrants ? Quelle est l'opinion de nos amis hawaiens ou blueseux ?

Ci dessous le premiers commentaires de JM,Pat et Clem:

Jean Marie:
il y a une différence importante sur le plan rythmique entre jouer en arrière-plan d'un chanteur
et jouer un instrumental. En effet, en instrumental, la psg doit être à la même place que le chanteur
adopterait, càd en AVANCE. La clef est que quand le temps fort tombe, ta note doit déjà être frappée.
C'est ce qui évite d'avoir une impression de traîné. Ton jeu est parfaitement en rythme, mais devrait être décalé vers "l'avant"

Pat
ean marie et Fred, j'ai hâte d'en connaître un peu plus sur le sujet et vos avis. Car, dans les instrumentaux je suis toujours à me demander s'il faut être en avance, en retard ou bien "square". Peronnellement j'aime bien être en retard sur des thèmes très connus comme si on laissait à l'auditeur la satisfaction de jouer dans sa tête la note avant de l'entendre. A contrario jouer en avance permet à l'auditeur de mieux saisir la mélodie,laquelle prend alors le pas sur le tempo. Ne faisant pas beaucoup d'accompagnement comme Jean Marie, je n'ai pas d'opinion pour le placement de la steel. Fred, peux tu nous rappeler les liens des discussions sur le forum US? merci

Clem
A propos de la mise en place de la voix, puisqu'on considère l'instrument soliste comme tel, je pense qu'on ne peur rien figer dans ce domaine et que ce sera toujours différent, surtout pour un morceau de ce genre là, en fonction de l'interprète, de sa sensibilité, des sentiments qu'il veut faire passer,de sa façon de ressentir les choses, des conditions d'interprétation.
C'est un peu la marque de fabrique de l'interprète. Chez les chanteurs, j'entends toujours Aznavour très en avance, Brassens très en arrière, Leforestier bien sur le temps. Chez les musiciens, Hank Marvin place l'attaque bien au fond du temps. Après, on aime plus ou moins, ça chatouille l'oreille ou ça l'écorche, mais c'est un débat aussi illimité que le nombre d'auditeurs et de musicos, néanmoins un sujet passionnant.

Pour ma part j'ai du mal à décider, il y a des morceaux ou je suis devant (rockabilly) et d'autres derrière (morceaux plus lents). J'ai toujours l'impression de courir après le bifteck lorsque je joue en avance ...

Voici une discussion sur le sujet sur le forum US (elle a été dure à retrouver)
http://bb.steelguitarforum.com/viewtopic.php?t=140155&highlight=behind+beat

avatar
Patrick Laffrat
Grand Sage

Messages : 1106
Date d'inscription : 17/07/2009
Localisation : Gémenos

Re: Jouer sur le temps ou non ?

Message  Patrick Laffrat le Ven 6 Jan - 21:33

Très intéressant ce débat sur le forum US, Fred! Merci d'avoir retrouver le lien.
Je retiens la réflexion de Bob Lee: "I won't play behind or ahead of the beat if there's a chance that the band will take it as a cue to slow down or speed up".
Il est vrai que par respect pour les copains il vaut mieux ne pas prendre pas trop de liberté en "sortant dans le jardin". Comme nous le disait Bob Taillefer à Bettystown, "l'important est de rentrer à la maison sur la bonne note et sur le bon temps". C'est vrai qu'avec BIAB on est assuré de la fiabilité du band et que ça tombera juste, alors on peut se permettre de jouer "behind or ahead of the beat" sans trop gêner les autres!
avatar
jean marie stainier
sage

Messages : 589
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 67
Localisation : Bruxelles

Re: Jouer sur le temps ou non ?

Message  jean marie stainier le Ven 6 Jan - 22:06

A part pour un effet spécial occasionnel, pour moi il ne faut JAMAIS jouer en retard.
Il faut partir du principe que le batteur ne bouge pas de son tempo, sinon... on change de batteur!
L'avance permet que l'on distingue la note de l'instrument ou du chanteur au lieu de la voir noyée dans le temps fort.
Le grand spécialiste de cela était Django Reinhardt : sans avance et sans amplification, il aurait été inaudible par rapport au temps fort des deux guitares rythmiques. Son avance frisait parfois le 1/2 temps. Je ne partage pas l'avis de Clément à propos de Hank Marvin qui maîtrisait l'avance, en la faisant fluctuer en fonction du phrasé pour permettre d'utiliser le vibrato.
La technique pour la psg est du même ordre : l'avance est indispensable pour avoir le temps d'installer le vibrato. En cas d(utilisation de la pédale de volume (volume swell), l'avance doit être encore augmentée. L'avance permet aussi d'être audible sans devoir exagérer le volume à l'ampli.
J-M
avatar
Tony Quedeville
Bricolosteel

Messages : 648
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 45
Localisation : Rouen

Re: Jouer sur le temps ou non ?

Message  Tony Quedeville le Ven 6 Jan - 22:33

Avis de batteur :

Pour moi la façon la meilleur d'aborder le temps, c'est de ressentir le morceaux. Quand j'ai une paire de baguette dans les mains je ne choisi pas de jouer au fond du temps ou en avance. je me contente de jouer ce que je ressent. et ça groove tout seul.
Oui mais comment métriser vous allez me dire?
ça va peut être vous étonné, mais même à la batterie, je n'ai jamais travailler le placement du temps.
Faut juste travailler le metronome.
mais si vous avez compris que le fond du temps accentue le groove et que l'avance de temps donne une impression de lègéreté. Il vous suffit juste de vous laisser aller à votre sensibilité. La métrise viens toutes seul.

Bref Le choix se fait pas d'un point de vue technique mais belle et bien émotionnel. Le placement plus ou moins au fond du temps n'est pas un choix mais la conséquence d'adrénaline qui se dégage de vos trippes.
On en reviens toutjours au même. faut jouer avec ses trippes !
avatar
Patrick Laffrat
Grand Sage

Messages : 1106
Date d'inscription : 17/07/2009
Localisation : Gémenos

Re: Jouer sur le temps ou non ?

Message  Patrick Laffrat le Sam 7 Jan - 0:45

Le style jazzy est propice au jeu "en retard" surtout pour les morceaux "langoureux". Il suffit d'écouter Ben Webster, Colemen Hawkins et tous les guitaristes blueseux comme Clarence Gatemouth Brown et T Bone Walker pour s'en faire une idée. Nombreux étaient les crooners qui chantaient "en retard", Nat King Cole, Frankie et Dean Martin pour ne citer que ceux là.
Avec une steel, pour ce genre de musique, on est tenté de faire pareil (c'est mon cas) mais comme le dit Jean Marie si on rajoute du swell et si en plus on veut placer une queue de vibrato... il ne faut pas trop traîner quand même...
Quand il s'agit de morceaux rapides il vaut mieux être à l'heure et même en avance pour ne pas se faire bouffer par la rythmique, comme le précise JM, surtout si la puissance de l'instrument est faible.
Lionel Hampton avec son vibraphone usait beaucoup du "avant/dans/après" le temps, faut dire qu'avec ses mailloches dans les doigts et son parkinson c'était pas facile pour lui d'être toujours "in the beat"!
Quoiqu'il en soit, le principal reste que, lorsque le soliste se permet ces fantaisies, le batteur, le bassiste ainsi que la section rythmique ne prennent aucune liberté avec le tempo, et surtout s'efforcent de rester "square", sinon c'est la cata ou le b... D'où l'intérêt de BIAB qui fonctionne comme un métronome et permet toutes les expériences. rabbit
avatar
CLEMENT CANTIN
sage

Messages : 507
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 65
Localisation : CHARTRES 28000

Re: Jouer sur le temps ou non ?

Message  CLEMENT CANTIN le Sam 7 Jan - 8:36

Jean Marie, concernant Marvin, je voulais dire que dans certains morceaux comme sleepwalk, je le sens au fond du temps, par contre dans "the savage", par exemple, tu as raison, je l'entends en avance, ce qui fait envoler le morceau! Tout dépend du genre de morceau et je suis d'accord avec Tony, le choix est avant tout émotionnel.
avatar
eric want
sage

Messages : 625
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 49
Localisation : Pouilly-sous-Charlieu

Re: Jouer sur le temps ou non ?

Message  eric want le Sam 7 Jan - 15:45

Etant assez faible coté rythme, je me concentre surtout d'étre sur le temps!(en groupe, je demandais au bassiste de m'envoyer des repères!) sinon pour les enregistrements, mon backing est a un volume assez élevé.
Une légère avance permet justement l'expression de la pédal-steel : l'altération de la note, la note "amenée" avec la pédale de volume, un vibrato bien propre, etc... jouer en retard est impossible pour moi!
Comme disait La Fontaine study "rien ne sert de courir, il faut arriver à point" !
Le principal étant bien sur le résultat final qui n'écorche pas l'oreille Smile

avatar
pascal_mesnier
sage

Messages : 198
Date d'inscription : 27/04/2011
Localisation : la Bastille à Paname

Re: Jouer sur le temps ou non ?

Message  pascal_mesnier le Sam 7 Jan - 18:44

Fred Mabrut a écrit:Quelle est l'opinion de nos amis hawaiens ou blueseux ?
Je réponds?
(Youhou! Thierry à la rescousse s'te plaît)

Bon j'aurai tendance à dire tout dépend du morceau... En hawaiien traditionnel oui plutôt au fond du temps, en revanche l'hawaiien comporte également du swing (comme le western) vu que les Andy Iona et autres ont inventé le jazz à sa naissance avec aussi des noirs et des blancs.
Bref sur un morceau comme "Sweet Sue" (qui est joué en Hawaiien) là je suis (presque) avant le temps, sur les fox-trot de Sol Hoopii pareil, faut pas être à la traine.(sinon c'est plus "sweet Sue" c'est "heavy Sue" et ça sent la sue-ur)
mais c'est une question de senti, sur "Sand" là je suis cool.

En blues c'est plus compliqué, je joue sur le temps la plupart du temps, mais je chante en retard ou en avant (ex: Can't be satisfied) et c'est pas facile de se séparer l'esprit en deux)

Contenu sponsorisé

Re: Jouer sur le temps ou non ?

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 0:32