Steelguitar.fr - Le forum dédié à la Pedal Steel

Bienvenue sur steelguitar.fr Pour toute inscription nous acceptons les musiciens uniquement sous leurs VRAIS NOMS ET PRÉNOMS (par exemple "Stéphane Lefebvre"). Tout pseudonyme sera immédiatement rejeté. Merci
Steelguitar.fr - Le forum dédié à la Pedal Steel

Pedal steel, matériel, événements, musique, occasions . Le 1 er Forum Français regroupant les Joueurs de Pedal Steel, Lap steel et Résonateurs.

STEELGUITAR.FR
Retrouvez de nombreuses infos à propos de la Pedal Steel sur nos sites ressources: ----- http://www.pedalsteel.fr ----- http://www.pedalsteelguitar.fr -----
Prochains rendez vous importants: -------->>>
PROCHAINES RENCONTRES DE CHARLIEU (42) printemps 2017 - renseignements Éric Want ----

LE BLUES DU PEDAL STEELER

Partagez
avatar
CLEMENT CANTIN
sage

Messages : 507
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 65
Localisation : CHARTRES 28000

LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  CLEMENT CANTIN le Dim 17 Jan - 10:20

Je ne sais pas si j'ai mis ce sujet dans la bonne rubrique mais je fais confiance à nos modérateurs pour le placer au bon endroit.
J'avais déjà évoqué ce thème à quelques copains et j'aimerais bien connaitre vos expériences et sentiments dans ce domaine.
Je suis dans une période où je touche très peu la steel. Je m'assois devant de temps en temps pour me donner bonne conscience mais le coeur n'y est pas trop, j'ai pensé à bosser deux ou trois nouveautés, mais je n'avance pas, ça m'ennuie et d'ailleurs, je me souviens avoir dit ici même que je ne jouerai sûrement pas à Charlieu cette année pour ne pas refaire les mêmes trucs tous les ans .
J'essaie de trouver les causes de ce désinteressement sans doute passager. En fait en ce moment, je me fais beaucoup plus plaisir à gratter la guitare en rejouant les Shadows et en bossant le Manouche, en maintenant mon niveau au banjo et en m'entrainant depuis peu à la mandoline.
Je joue de tout ça, steel compris, au sein du groupe RN10,je donne des cours de guitare et c'est vrai que trimballer des guitares en vacances, lors d'un week end chez des potes, ou dans un bistrot pour faire une soirée, est beaucoup plus aisé que de déplacer la steel et l'usine à gaz qui l'accompagne pour jouer un répertoire plus confidentiel.
Néanmoins je culpabilise de négliger un instrument que j'adore. C'est pour celà que votre avis m'intéresse si vous avez déjà ressenti la même chose.Comment vous l'avez vécu, comment vous avez retrouvé la niaque.
Pas de souci pour autant, c'est pas la déprime, et je ne suis pas au bord du gaz (LOL). J'ai simplement perdu un peu le gout de jouer, par contre je me suis éclater et "restaurer" la ZB.
A vos plumes et merci d'avance
Clem
avatar
eric want
sage

Messages : 625
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 49
Localisation : Pouilly-sous-Charlieu

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  eric want le Dim 17 Jan - 10:54

C'est l'avantage d'être multi instrumentiste! tu n'as pas a te culpabiliser et il ne faut pas te sentir obligé de jouer en soliste à Charlieu. Tu peux très bien prendre la guitare ou le banjo et accompagner sur scène. Je te conseillerai tout de meme de continuer à la maison de jouer les morceaux que tu connais pour ne pas regresser à la steel: ainsi tu seras d'attaque lorsque la motivation reviendra.
Le principal c'est se faire plaisir Clèm, que ce soit sur n'importe quel instrument.
lol!
avatar
Jean-Marie RAFFAULT
Flying Fisherman

Messages : 318
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 62
Localisation : La Châtre 36

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  Jean-Marie RAFFAULT le Dim 17 Jan - 11:34

Rassures-toi Clément, il m'arrive régulièrement la même chose. Comme toi je joue de la guitare du dobro, du banjo et de la steel et çà n'est pas facile d'avoir une envie constante de jouer de tous les instruments régulièrement, surtout si tu es comme moi collectionneur. Je viens de redécouvrir ma Gibson ES 347 par exemple et je dois dire qu'il y avait longtemps que je n'avais pas joué autant de guitare. Même si c'est la steel qui me plait le plus, il m'est arrivé de ne pas en jouer pendant un bon moment, pas par lassitude, mais plutôt par le manque d'intérêt dans la musique que j'ai l'habitude de jouer. Peut-être aussi que cela suit les paliers de progression, car souvent je m'aperçois qu'après un arrêt assez long je découvre de nouvelles voies quand je m'y remet, et du coup je sens que le progrès s'installe. En général, même s'y je suis pas attentif et intéressé par l'instrument, j'essaie d'y passer quand une demi heure par-ci par-là, je n'en joue pas vraiment mais çà permet de garder le toucher. Et je compense souvent par le bricolage, l'entretient, et les essais, çà redonne de l'envie.
çà va revenir, t'en fait pas ! cheers
avatar
Patrick Laffrat
Grand Sage

Messages : 1106
Date d'inscription : 17/07/2009
Localisation : Gémenos

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  Patrick Laffrat le Dim 17 Jan - 15:13

Dans la vie on ne peut pas tout faire! Et pour ce qui est de la steel, on n'a pas que ça à faire.
Si en plus on se disperse sur plusieurs instruments ou plusieurs styles de musique, ça complique.
Lionel me disait : " Pour jouer correctement en public un morceau de son répertoire , il faut l'avoir joué au moins cent fois"... C'est sûr ça prend du temps. D'où le choix précautionneux à faire avant de se lancer dans un nouveau morceau car après il y en a pour des semaines; et je comprends ton embarras Clément avec toutes les possibilités que tu as de faire de la musique.
Pour ce qui est des Shadows, je trouve que leur musique se prête bien à la steel, et c'est peut-être pour toi le lien à ne pas rompre. Rolling Eyes
avatar
Fred Mabrut
Chef de l'apéro

Messages : 959
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 55
Localisation : Puy de Dôme

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  Fred Mabrut le Dim 17 Jan - 17:43

On peut être steeler on en n'est pas moins musicien! Je joue (mal) de la guitare, du dobro, de la harpe celtique, de la flûte, de la cornemuse, du clavier et ça fait 2 mois que n'ai pas joué sur ma Gibson D8!
C'est quand il n'y aura plus un son qui sortira de ton local qu'il faudra s'inquiéter, Clément!

avatar
CLEMENT CANTIN
sage

Messages : 507
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 65
Localisation : CHARTRES 28000

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  CLEMENT CANTIN le Dim 17 Jan - 18:10

Merci à tous pour vos réponses et surtout votre compréhension, dont d'ailleurs je ne doutais pas un seul instant. C'est vrai que, quand on joue comme la plupart d'entre nous pour le plaisir, on peut toujours essayer de se raisonner et de se forcer un peu, quand on n'a pas envie, on n'a pas envie. Faut attendre que ça revienne.
Si dans ma région, j'étais autant sollicité pour initier un débutant à la steel, que je le suis pour la guitare, ça me pousserait un peu plus au cul.
En attendant que ça revienne, merci de m'avoir fait part de vos expériences personnelles, on se sent moins seul
Clement
avatar
robert pourageau
sage

Messages : 140
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 72
Localisation : bethune pas de calais

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  robert pourageau le Dim 17 Jan - 19:02

Bonjour Clément ; on a beaucoup de mal à trouver des jeunes qui s'interessent à la steel .voici les raisons invoquées .....c'est ringard',c'est un instrument de vieux,cest pas facile de manipuler ce bout de ferraille,....etc..en réalité la musique mélodieuse n'est plus à la mode pour les jeunes, il suffit souvent de leur injecter du répétitif avec du boum boum à écouter avec une sono de 20 Mégawatts,de préférence dans la voiture, vitres baissées pour "régaler" tout le monde avoisinant.Cependant il existe quelques individus à recruter; il faut les trouver.Restons optimistes.
avatar
CLEMENT CANTIN
sage

Messages : 507
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 65
Localisation : CHARTRES 28000

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  CLEMENT CANTIN le Dim 17 Jan - 20:24

Salut Robert,
Oui effectivement, pas de jeunes sur les rangs. l'instrument, ce n'est pas qu'ils le trouvent ringard, c'est que ce qu'ils en connaissent, n'est pas leur tasse de thé. Ils ne le voient que dans des groupes de country Music avec des pépères à chapeux de cow boy qui se produisent dans des contextes pas vraiment à l'unisson avec ce qu'ils aiment comme musique (j'en fais partie).
Ce n'est pas le seul instrument cher, lourd, encombrant et chiant à accorder, mais contrairement au piano, on ne peut pas le louer dans le magasin de musique du coin.
Le problème de la steel, il est là. Il faut faire entendre autre chose que Swinging Doors et de la country en général,aux jeunes et qu'ils puissent poser les mains sur une steel sans que les parents aient la trouille de faire une grosse connerie. Une steel c'est commeune LADA, si t'es pas de la bande,c'est pas facile de la refourguer. C'est un vieux problème dont j'ai souvent parlé avec Lionel Wendling et que personne, à ma connaissance n'a résolu jusqu'ici. Seuls des jeunes peuvnet attirer les jeunes, c'est un cercle infernal. Je pense que l'avenir ce cet instrument passera par les innovations techniques et musicales de gars comme Tony.
avatar
Eddy Scheepers
sage

Messages : 152
Date d'inscription : 19/07/2009

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  Eddy Scheepers le Dim 17 Jan - 22:31

You win some, you lose some. On ne peut pas toujours réaliser tout ce qu'on veut. Quand je perds la lutte, c'est le blues... Mais, c'est la vie! C'est un sujet intéressant, Clement! Mais tu n'es pas seul! Comment çà va avec la restauration de la ZB?

Eddy
avatar
CLEMENT CANTIN
sage

Messages : 507
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 65
Localisation : CHARTRES 28000

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  CLEMENT CANTIN le Lun 18 Jan - 7:47

Salut Eddy,
Eh oui, tu as raison. Il ne faut pas s'en faire, il n'y a rien de grave là dedans.Dès que le printemps va revenir, le soleil va nous doper.
La ZB est opérationnelle. Le seul truc que je n'ai pas réglé c'est que le changeur est tel que je ne peux pas avoir en même temps le mi aigu qui monte en fa avec la genouillère et en fa# avec la pédale c, à moins de poser une butée sur le genouillère, je vais voir ça.
avatar
Eddy Scheepers
sage

Messages : 152
Date d'inscription : 19/07/2009

le blues du pedal C + F!!!

Message  Eddy Scheepers le Lun 18 Jan - 9:30

Chez moi ca ne marche pas non plus, Clement. Si j'emploie F en combinaison avec C le pedal F ne fonctionne plus, n'a plus d'influence... Mais, pourquoi tu en aurais besoin? Pour monter le E à D?
Et en plus: je veux commencer un projet avec ma carter: un corps en bois massif (higly figured curly maple). Just a matter of time...

Eddy
avatar
CLEMENT CANTIN
sage

Messages : 507
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 65
Localisation : CHARTRES 28000

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  CLEMENT CANTIN le Lun 18 Jan - 10:30

sur certains morceaux on utilise le fa# de la pedale C, par exemple dans "Monsieur Vert" de Lionel Wendling.Or comme sur la ZB, je ne peux pas avoir deux élévations séparées de la corde de mi, je dois choisir entre le fa de la genouillère et le fa# de la pédale C. J'ai choisi le FA car j'utilise beaucoup plus la genouillère que la pédale C.
C'est pour ça que la partie atelier qu'on pourrait mettre en place à Charlieu m'intéresse. La steel ce n'est jamais que de la mécanique, j'en ai l'habitude, mais il y a encore quelques éléments que je n'ai jamais démontés et remontés moi même.
avatar
jean-michel giry
Membre Honoraire

Messages : 92
Date d'inscription : 05/11/2009
Age : 60
Localisation : west coast breizhou

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  jean-michel giry le Lun 18 Jan - 10:51

La restauration, c'est cool, à petites doses et chez les autres. Smile
Mais après y a la restauration en famille et entre potes.
Je me suis usé pendant 3/4 ans sur 3 appartements qui m'ont bouffé tous les WE et les vacances.
Je me remets à la steel à dose homéopathique.
Mais la guitare ne m'a jamais quitté, et j'hésite pas à faire des kms pour voir de la musique live.
Surtout quant il y a un steeler dans le groupe.
1/2 heure de discussion avec JYL solutionne qq problèmes de réglages et d'accordage qui te bouffent depuis plusieurs semaines,
et 1 demi-journée avec LW me remotive à donf et me donne une direction musicale. Pour cela y a 150/200 kms de route et des line-dancers.
a+
jmg
avatar
Bernard Glorian
Grand Sage

Messages : 1095
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 71
Localisation : ARDENNES

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  Bernard Glorian le Mar 19 Jan - 0:17

Clément, tu dois traduire un sentiment plus général qu'on ne le pense...
est ce un truc dû à la saison ? va savoir....

je ressens exactement le même blues (que j'espère passager)...
j'ai fait un set le 7 NOV. ici dans mon fief en touchant au passage qq hard-musicos que je connais bien (clin d'oeil à Robert P).
mais depuis je n'ai rien foutu de bon ! j'ai passé mon temps à rassembler ce qu'il était possible de bosser, à sélectionner les meilleurs play-backs,à les reclasser, à voir les grilles, etc....et sans avoir le courage de plonger sur la Steel = grave !!
Une fois rassemblés qq bons backings jazzy, par contre, j'ai pris mon pied en reprenant la guitare, exactement comme toi et en culpabilisant grave aussi à chaque fin de journée...perdue pour la steel.

ce vendredi, heureusement, je retrouve des potes dans un resto à 40 bornes d'ici et je leur fais un apéro Steel + guitare... çà m'oblige à me secouer sérieusement cette semaine. Je sais aussi qu'il y aura certains jeunes types branchés music.
donc intérêt à varier un max les styles et sonorités....et en peu de temps.
Bref, s'il n'y avait pas ce RV, je suis à peu près sûr que j'aurais encore trouvé toutes les excuses pour ne pas plonger sur la steel..... et çà me scie !! et me gonfle ....

peut être les premiers rayons de soleil sérieux qui nous manquent ??

avatar
Le Tam
Aloha Aloha !!

Messages : 578
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 81
Localisation : Liège, Belgique

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  Le Tam le Mar 19 Jan - 10:39

Clément,

Çà a un nom et çà s’appelle la « Démotivation ». Dans mon cas, ce n’est pas grave parce que je n’ai aucun contrat et ne joue nulle part ce qui me permet de ne toucher à l’instrument que quand j’éprouve vraiment le besoin…ou quand çà pousse derrière comme par exemple pour le « Lei of Emerald » à venir (une gentille petite dent contre Bernard !!!). Bien simple, depuis le retour de Chanos la guitare dort encore dans sa boîte. Crying or Very sad

Mais attention, pour ceux dont la musique est primordiale, comme moyen de vivre ou moyen de se distinguer, il y a au moins deux dangers…La première, c’est si tu laisses passer trop de temps entre les séances d’entraînement, il arrive que tu sentes que la mélodie est là, la phrase musicale est dans ta tête…mais tes doigts ne veulent pas répondre. Ta barre est bien sur la bonne frette mais ton pouce, ton index ou ton majeur se trompe toujours de corde. Et que dire de tes pieds qui cherche la bonne pédale !!! Et tu travailles, tu travailles, tu travailles jusqu’à ce que tout devienne fluide et automatique ; tellement que survient le deuxième danger : ton jeu est impeccable mais il est mécanique…SANS AME parce que tu travaille par obligation. Ta musique est semblable à une rafale de mitraillette, sans plus. Mad Evil or Very Mad

Pour dépasser ce stade du jeu mécanique, il te faut te plier à au moins 8h de gamme par jour, et ce, pendant plusieurs années, avec enthousiasme afin que la musique devienne véritablement ta deuxième nature. Que ton instrument devienne un de tes membres ou extension de toi-même. Arrivé là, même le simple fait de ne gratter qu’une seule note, tu transporteras tout ton auditoire au Paradis et tu goûteras alors aux ovations sans fin, au nectar du contentement pour toi et pour autrui. Personne ne te verra plus car tout le monde sera emporté par ta musique enchanteresse…tu es devenu le virtuose recherché, adulé. Laughing cheers sunny

Allez ! Réinstalle toi devant ton steel, respire un bon coup et…BON COURAGE ! cheers
Tam
avatar
CLEMENT CANTIN
sage

Messages : 507
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 65
Localisation : CHARTRES 28000

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  CLEMENT CANTIN le Mar 19 Jan - 13:10

Ben dis donc, ça interpelle mon histoire!! Bernard, je sais que ce genre de démotivation te touche aussi de temps en temps, on en a parlé une fois et je crois effectivement que nous ne sommes pas les seuls à connnaitre ce phénomène ponctuel. Tam, hier en soirée, je me suis mis à la steel en respirant un grand coup comme tu dis, histoire de refaire quelques exercices d'entrainement. J'ai du tenir 20mn, en fait je m'emmerdais fort. Je suis d'accord avec toi, ce qui manque dans ma salle de musique, c'est les applaudissements du public en délire, les standing ovations, les autographes à signer. On peut rêver, non ? Mais pour avoir tout ça, faut déjà bosser, et pour bosser faut en avoir envie. C'est un cercle vicieux!!! Bon on rigole, le soleil de Printemps sur les champs de blé va arranger tout ça, je ne revends pas le matos pour l'instant!!!
avatar
Eddy Scheepers
sage

Messages : 152
Date d'inscription : 19/07/2009

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  Eddy Scheepers le Mar 19 Jan - 22:21

Bernard Glorian a écrit:
j'ai fait un set le 7 NOV. ici dans mon fief en touchant au passage qq hard-musicos que je connais bien (clin d'oeil à Robert P).

ce vendredi, heureusement, je retrouve des potes dans un resto à 40 bornes d'ici et je leur fais un apéro Steel + guitare... çà m'oblige à me secouer sérieusement cette semaine. Je sais aussi qu'il y aura certains jeunes types branchés music.
donc intérêt à varier un max les styles et sonorités....et en peu de temps.
Bref, s'il n'y avait pas ce RV, je suis à peu près sûr que j'aurais encore trouvé toutes les excuses pour ne pas plonger sur la steel..... et çà me scie !! et me gonfle ....

peut être les premiers rayons de soleil sérieux qui nous manquent ??

A mon avis c'est vraiment les concerts, de travail sur la scène, qui est important pour avancer comme musicien. Sans concerts, enrégistrements, répétitions, des rencontres comme Charlieu et Chanos c'est difficile de s'assigner un but... On ne joue pas pour les 4 murs... "Four walls to hear me, four walls to see" (Jim Reeves)

Vous savez que notre ami Johan Janssen joue plus que 60 fois (soixante!) entre Janvier et Mai? (Tour de théatre)

http://www.hotforum.nl/forum/steeltalk/449843/de-allerbeste-wensen/

Eddy
avatar
jean-michel maillard
sage

Messages : 237
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 58
Localisation : steeler de l'ouest

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  jean-michel maillard le Mer 20 Jan - 0:04

je suis tout a fait d'accord avec Eddy: la motivation (ré)apparait avec l'activité! .... donc toujours être en activité Very Happy
concerts, enregistrements ou simplement que le fait de répéter régulièrement avec ton groupe motive tes envies de bosser des nouveaux répertoires... voir de composer... faut s'amuser avec la musique puisqu'on en joue bounce
Je ne suis pas du genre à bosser un titre 100 fois avant de le faire en public confused y'a plus aucune magie, ne reste que la qualité technique si on y est arrivé (Tout comme jouer un titre 100 fois sur scène... ça lasse!)
Il me semble avoir lu quelque part que 90% des steelers ne jouent que... pour eux et les oreilles de leur petite famille. A mon avis, si il y a un blues du steeler il vient de là!
L'apprentissage est plus difficile et plus longs que la plupart des instruments, donc plus de paliers et stades où nous avons le sentiment (juste) de ne plus progresser.. ça on l'a tous connu avec la guitare, on sait que ça va revenir et c'est en jouant que l'on trouve des nouveaux plans et ça repart pour l'ascension vers un nouveau palier... faut laisser le temps et je suis d'accord avec Jean-marie: après avoir laisser un instrument de coté qq temps, on trouve de nouvelles idées, donc de la motivation!!
Bon tout ça pour te dire Clément que ceci ne te concerne pas car tu joues en groupe, de plusieurs instruments et que t'es quand même un vrai passionné de Zik!!! alors ben dans 3 mois tu diras que t'as le blues du banjo lol! ou de la mandoline scratch scratch scratch mais comme dit fred: tant qu'il sort des notes de musique de ta petite salle de répé (où j'avais très bien dormi la fois où j'étais venu....) t'es sauvé, faut y croire et comme disait le grand F.Béranger: y'a qu'la foi qui sauve le blues (du steeler Razz )


Dernière édition par jean-michel maillard le Mer 20 Jan - 9:56, édité 1 fois
avatar
CLEMENT CANTIN
sage

Messages : 507
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 65
Localisation : CHARTRES 28000

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  CLEMENT CANTIN le Mer 20 Jan - 7:41

Tu as raison Jean Mi. La motivation vient de la scène, du terrain. C'est un peu ce qui me manque en ce moment. On répète toutes les semaines, mais peu de concerts en vue. On en a un le 13 fevrier, puis rien avant peut être juin.
En plus, on a du mal à sortir des balluches country. Je préfère les concerts où les gens viennent d'abord pour écouter, mais c'est plus adapté à des formations légères, trios ou quatuors. Je travaille en parallele en duo instrumental et vocal avec un copain. Je ne voyais pas comment placer la steel dans ce duo, mais à la réflexion,j'ai vu Basil Henrique à Chanos jouer en duo avec son épouse et ça le fait bien.
En tous cas, merci à tous pour vos interventions pertinentes
Clem.
avatar
Bernard Glorian
Grand Sage

Messages : 1095
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 71
Localisation : ARDENNES

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  Bernard Glorian le Mer 20 Jan - 22:29

J'ai réussi à rattaquer la "bête" cet après midi et ... 4 heures de bonheur en fait !! sunny
tout était encore bien inscrit dans la tête..(Grooss surprise Shocked ), et les doigts ont pas mal suivi, du coup çà remonte sacrément le moral...

et en tout début d'ap midi j'ai sauvé in extremis un poisson rouge prisonnier des glaces à l'extérieur. le petit préféré de Anne précisément.. Cool .
ils ont terminé leur hibernation, curieusement...(vont encore en baver je pense)
c'est donc une super journée !!

Vendredi s'annonce mieux dans la tête car un public qui ne connaît pas encore la Steel en grande majorité.

avatar
eric want
sage

Messages : 625
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 49
Localisation : Pouilly-sous-Charlieu

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  eric want le Jeu 21 Jan - 6:15

comme quoi; il faut toujours y croire!
good luck Bernard Wink
avatar
CLEMENT CANTIN
sage

Messages : 507
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 65
Localisation : CHARTRES 28000

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  CLEMENT CANTIN le Jeu 21 Jan - 19:13

justement, c'est parce qu'on y croit encore que le blues nous perturbe, sinon on laisserait tomber l'affaire pour aller à la pêche. Hier en répet, j'ai convaicu les gars de mettre Wills point et the same ole me en première partie de programme, sur un set d'instrumentaux. Rien n'est perdu, et c'est un peu grace à vous tous!!
Clem
avatar
Bernard Glorian
Grand Sage

Messages : 1095
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 71
Localisation : ARDENNES

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  Bernard Glorian le Sam 23 Jan - 18:31

HEUREUX de te voir reprendre le collier, CLEM ! (MP adressé)
hier j'ai aussi repris le collier Promo steel pour un apéro dans un resto également....avec brouhaha habituel (on est blindé maintenant)..Smile

pas mal de bonnes questions reçues ensuite en particulier sur l'usage et le pourquoi de Deux Manches...

je sais qu'ERIC reprend aussi le collier ce soir en groupe, tu nous livreras tes impressions, OK ?


Contenu sponsorisé

Re: LE BLUES DU PEDAL STEELER

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 0:26